Le Pigeon – Patrick Süskind

Le Pigeon – Patrick Süskind

Jonathan Noël est un homme solitaire qui vit depuis trente ans dans la même chambre de bonne parisienne. Il a toujours vécu seul et approche de la retraite. Maniaque et terriblement angoissé, il fait partie de ceux qui aiment garder le contrôle sur tout, il tient à ce que sa vie soit programmée au millimètre près et n’accepte pas les facteurs aléatoires venant perturber son quotidien. Bien ancré dans ses habitudes et ses rituels, Jonathan vit chichement, il ne pratique aucune activité, si ce n’est son travail de vigile à la banque.

Sa vie est bouleversée le jour où il se retrouve nez à nez avec un pigeon, dans le couloir devant son appartement. Cette apparition, qui pourrait sembler anodine pour certains, se révèle être un vrai choc pour lui et va totalement ébranler son quotidien. Diverses pensées obsessionnelles vont lui traverser l’esprit et vont peu à peu anéantir toute la stabilité qu’il avait installée dans sa vie. La remise en question et la paranoïa vont faire sombrer cet homme dans la folie.

Nous suivons alors ce personnage dans son angoisse, décrite avec beaucoup de finesse et un souci du détail excellent. Patrick Süskind a déjà su prouver tout son talent au travers de son roman le plus célèbre : « Le parfum », où il excelle également dans ses descriptions détaillées, la retranscription parfaite des émotions, des atmosphères et des ressentis. – Au passage, « Le Parfum » a été adapté au cinéma, si vous n’avez ni lu le livre, ni vu le film, je vous recommande fortement les deux. L’histoire de Jean Baptiste Grenouille est passionnante, le contexte et le cadre dans lesquels l’action se déroule sont aussi très intéressants. Nous découvrons une autre facette de Grasse et du parfum.-

« Le Pigeon » est rapide à lire, le livre n’étant pas très épais. Cet ouvrage sorti en 1987, reste selon moi un grand moment de littérature. Nous nous retrouvons embarqués dans la démence de notre protagoniste, qui au premier abord pourrait sembler absurde et qui finalement, racontée comme elle est racontée, cette crise finit par prendre tout son sens et devient totalement crédible.
Ce chef d’œuvre d’écriture confirme une nouvelle fois le talent de Suskind dans ses récits aux aspects presque psychologiques par moment.

« Le Pigeon » Patrick Süskind – 1987

Le Pigeon – Patrick Süskind

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *